50 ans de mode avec le calendrier Pirelli

Ce qui n’était au départ qu’un présent offert aux plus gros clients d’un fabricant de pneus est devenu au fil des années un incontournable du monde de la mode. Après un demi-siècle d’existence, le Calendrier Pirelli a fait appel à des mannequins, des photographes et des stylises d’exception.

Pas pour tout le monde

C’est en 1964 que l’histoire du Calendrier Pirelli a commencé.

L’idée était d’offrir un calendrier haut de gamme aux clients importants du fabricant de pneus ainsi qu’aux célébrités

La filiale britannique du groupe a alors engagé des photographes pour capturer la beauté féminine dans tous ses états.

Laeticia Casta dans le calendrier Pirelli 2000

Glamour, artistiques  et parfois provocantes, les images ne laissent jamais indifférent.

Très vite, le calendrier a fait le buzz et comme il n’y avait pas encore Internet, les photos faisaient l’objet de toutes les convoitises.

C’est ce qui a contribué à faire la légende du « Cal ».

Une marque de distinction

Les plus grands ont travaillé sur le calendrier à un moment donné de leur carrière. Le bal des photographes a commencé avec Robert Freeman en 1964.

Candice Huffine dans le calendrier Pirelli 2015

Il y  a eu entre autres Brian Duffy, Bruce Weber, Peter Lindbergh, Mario Testino ou encore Karl Lagerfeld. Pour Clive Arrowsmith, célèbre pour ses portraits de personnalités dont le Dalai Lama, l’expérience Pirelli est comparable à un titre de « chevalier de la photographie ». En 2015, ce fut le tour de Steven Meisel pour qui se faire attribuer cette mission est un « honneur ».

Même topo chez les models pour qui paraitre dans le calendrier est une marque de distinction.

Parmi les mannequins célèbres à avoir prêté leur image à un mois du Cal, on a Naomi Campbell, Cindy Crawford, Milla Jovovich, Laetitia Casta, Heidi Klum ou encore Kate Moss qui est de loin le « meilleur travail » estime les professionnels de la mode…

Chaque tournage est une affaire de gros budget

Les femmes sont traitées royalement. Non seulement leur cachet est énorme, mais elle séjourne dans les hôtels les plus luxueux. Pour 2016, on sait d’ores et déjà que Serena Williams, le numéro 1 mondial de tennis féminin sera l’égérie de Pirelli !




There are no comments
Add yours