Comment prendre soin de son pull ?

Petite plaie des pulls en laine ou en coton, les peluches peuvent vous rendre la vie infernale. On cherche ainsi toutes les méthodes pour pouvoir s’en débarrasser, avant que le pull lui-même ne débarrasse définitivement le plancher.

Voici quelques petits conseils pour prendre soin de son pull soi-même.

L’option rasoir jetable

Les rasoirs jetables ne servent pas qu’à vous débarrasser de vos poils, ils peuvent aussi servir à autre chose comme pour donner une nouvelle jeunesse à vos pulls. Pour cela rien de plus simple, lavez le à l’envers pour rassembler toutes ces vilaines peluches.

Une fois sec, placez-le à plat et rasez-le avec de petits coups précis.Utilisez un rasoir

Et hop, vous voilà débarrassée des peluches que vous pouvez également enlever grâce à un rouleau à charpie ou encore un morceau de ruban adhésif.

Faites appel à une pierre ponce !

Pour les plus maladroites, testez d’abord cette technique sur un endroit discret, histoire de ne pas le déchirer.

On a toutes une pierre ponce qui traîne dans un coin de la salle de bain. Sachez-le, cette pierre peut se montrer comme un allié incontournable pour donner une deuxième jeunesse à vos pulls trop longtemps gardés dans vos armoires.

Prenez donc une pierre ponce et frottez là où les peluches pullulent. Veillez à respecter un seul sens pour le brossage afin d’éviter de l’abîmer !Utilisez une pierre ponce

L’éponge double-face

Pour lutter contre les petites boulottes, l’éponge double-face peut également servir. On prend son côté frotteur qu’on passe à plat sur le chandail concerné. C’est une petite astuce pratique qui vous permettra d’enfiler votre beau pull tout de suite après ce travail.

Traitement préventif

Pour prendre les peluches par surprise, la dernière astuce réside dans votre congélateur. Enfermez votre vêtement préféré dans un sac puis laissez-le « congeler » une journée entière. Une fois les 24 heures passées, passez le à la machine.

Vous verrez, il vous remerciera puisque le froid permet de resserrer les fibres textiles et d’éviter ainsi les peluches !




There are no comments
Add yours