Elle crée sa robe de bal et devient designer

Kyemah McEntyre est une jeune lycéenne de 18 ans qui a créé le buzz sur Internet avec sa robe de bal de promo homemade. Son succès était tel qu’elle a été sollicitée par la rappeuse et actrice Naturi Naughton pour lui dessiner une tenue pour la dernière cérémonie des BET Awards.

La reine du bal

Aux États-Unis, le bal de promo a une importance singulière. Cela marque la fin des années lycée et l’entrée dans l’âge adulte. C’est un moment particulièrement stressant pour les filles qui veulent toutes être la plus belle de la soirée.

Robe creee par Kyemah McEntyre

Kyemah McEntyre, lycéenne de 18 ans à East Orange dans le New Jersey ne déroge pas à cette règle.

Seulement, elle a peiné à trouver la robe qu’elle voulait en magasin.

Elle s’est alors lancé dans un pari de dessiner elle-même sa robe. Elle a ensuite confié à son amie, une styliste de la région appelée Markell Mockabee, le soin de matérialiser ses croquis.

Les photos qu’elle a prises ont fait le tour du Web, suscitant l’admiration des internautes

Et pour couronner le tout, elle a raflé le très convoité titre de reine du bal de promo.

Retour aux sources

En dessinant sa robe, Kyemah McEntyre a avoué avoir pensé à toutes les critiques dont elle avait été la cible pendant toute sa jeunesse. Avec sa tenue, elle voulait revendiquer ses origines et lutter contre les stéréotypes.

La robe s’inspire beaucoup de la mode africaine que cela soit au niveau du choix du tissu que de la coupe.

Le buzz autour de sa création a trouvé écho chez la chanteuse et actrice Naturi Naughton.

Elle a alors contacté la lycéenne pour lui demander de lui dessiner une robe pour la soirée des BET Awards

En discutant avec Kyemah McEntyre, elle a expliqué qu’elle voulait renouer avec ses racines. Le fait que la designer en herbe n’ait aucune expérience ne l’a pas freinée, elle qui veut donner leur chance aux jeunes de sa communauté dans le New Jersey. Au final, la robe qu’elle a portée sur les tapis rouge de la cérémonie a été dessinée par une lycéenne et le résultat vaut le détour.




There are no comments
Add yours