Un manteau en fourrure à un million de dollars

On n’a pas fini d’entendre parler du défilé « Haute fourrure » de Karl Lagerfeld. Alors que l’excentrique styliste allemand s’est attiré les foudres des associations de protection des animaux, il a présenté parmi la collection un manteau qui coute plus d’un million de dollar.

De l’argent pur sur la fourrure

Il faut s’attendre à tout avec Karl Lagerfeld. Pour fêter ses 50 ans de collaboration avec la maison italienne Fendi, le styliste allemand a été fidèle à lui-même en présentant une collection haute couture de fourrure.Un manteau de la collection Fendi, dessine par Karl Lagerfeld

Parmi les 36 pièces de ce défilé « Haute fourrure » se trouvait un manteau qui est entré dans les annales pour son prix : 1 085 470 de dollars.
Mais comment un manteau peut couter aussi cher ? Explications.

Premièrement, le vêtement a été réalisé en zibeline

La zibeline est un mammifère rare originaire d’Asie qui est très apprécié pour la douceur de sa fourrure. Pour faire un manteau, il faut près de 70 de ces animaux.

La raréfaction de cette matière fait que le prix de sa fourrure est très cher.

Et comme si cela ne suffisait pas, chaque poil a été partiellement recouvert d’argent pur, ce qui confère au manteau un effet métallisé envoûtant.Karl Lagerfeld, lors de la presentation a Paris

Fendi décrit son modèle comme « unique et moderne ». La maison italienne assure que le traitement n’a pas entamé la douceur de la fourrure.

Critiqué

Il n’en fallait pas autant pour s’attirer les foudres des associations de protection des animaux.

Déjà en février lorsque Fendi a entamé ce projet, PETA a qualifié la maison italienne de « Haute horreur »

Mimi Bekhechi, directeur de la branche britannique de l’association, a appelé l’industrie de la mode à développer des techniques innovantes pour produire des tissus sans avoir à tuer des animaux.

Ainsi, des militants ont été vus à l’extérieur du théâtre des Champs-Élysées où s’est tenu le défilé « Haute fourrure », même si l’endroit du show a été tenu secret jusqu’au dernier moment.




There are no comments
Add yours